Représentations à venir

Oct
20
ven
SORCIÈRES @ Les Ateliers de la Seigneurie
Oct 20 @ 10 h 00 min – 11 h 30 min

VENDREDI 20 OCTOBRE 2017 à 10h00
Les ateliers de la Seigneurie
Place de la Mairie

67 140 ANDLAU

Sur réservation auprès des Ateliers de la Seigneurie : contact@lesateliersdelaseigneurie.eu / 03 88 08 65 24

Informations :
Spectacle à partir de 12/13 ans
Durée : 1h10
Prix : 4€

Plus d’informations sur le spectacle : http://cie-memoires-vives.org/sorcieres/


Théâtre musical – Création Octobre 2015

D’après le livre de Jacques ROEHRIG, « L’HOLOCAUSTE DES SORCIÈRES D’ALSACE, Un effroyable massacre au cœur de l’Europe humaniste ». Une pièce burlesque, entre cabaret alsacien en français et théâtre hip-hop.

Le propos du spectacle

Une réflexion sur la condition de la femme, éternelle coupable ; sur l’instrumentalisation de la religion au profit d’intérêts mortifères. Sur la manière de faire des dogmes, des armes d’extermination. Sur les sombres alliances entre pouvoirs civils et religieux pour écraser les vents de révoltes populaires. Sur l’obscurantisme au service de l’ordre nouveau…

L’histoire…
«Entre le crépuscule du Moyen Âge et l’Aube des Lumières, au cœur de l’Europe humaniste, un vent de folie a saisi les terres du Saint-Empire Romain germanique, s’en prenant à toutes celles qui s’écartaient de la norme : guérisseuses ou accoucheuses, riches veuves ou pauvresses, vieillardes et estropiées, fillettes ou bébés parfois. Exacerbant les troubles passions de populations en proie aux guerres et aux misères, d’implacables juges envoyèrent au bûcher des cohortes de « sorcières » honnies par tous, au terme de simulacres de procès et après d’atroces tortures. »

Dans un univers scénographique digne de Le Nom de La Rose, entre clarté obscure et rires sataniques, dans une mise en scène oscillant entre humour et horreur, on se demande qui sont les vrais démoniaques, les « précieux » barbares ?

DISTRIBUTION

  • Dramaturgie et Mise en Scène : Yan GILG
  • Textes : Jacques ROHRIG, Yan GILG
  • Avec : Nathalie MERCIER, Sélia SETODZO, Alexia WALTER, Hugo ROTH et Yan GILG
  • Création et Régie Lumière / son et vidéo : Cyrille SIFFER
  • Scénographie : Les Bâtisseurs d’instants.
  • Régie Son et Vidéo : Barthélémy SMALL
  • Crédit photo : Michel Gabriel DUFFOUR
  • Production : Compagnie MEMOIRES VIVES
  • Coproduction : Théâtre de la Choucrouterie
  • Soutiens : DRAC Alsace, Ville de Strasbourg
Plan d’accès aux Ateliers de la Seigneurie

plan_access_andlau

SORCIÈRES @ Les Ateliers de la Seigneurie
Oct 20 @ 14 h 30 min – 16 h 00 min

VENDREDI 20 OCTOBRE 2017 à 14h30
Les ateliers de la Seigneurie
Place de la Mairie

67 140 ANDLAU

Sur réservation auprès des Ateliers de la Seigneurie : contact@lesateliersdelaseigneurie.eu / 03 88 08 65 24

Informations :
Spectacle à partir de 12/13 ans
Durée : 1h10
Prix : 4€

Plus d’informations sur le spectacle : http://cie-memoires-vives.org/sorcieres/


Théâtre musical – Création Octobre 2015

D’après le livre de Jacques ROEHRIG, « L’HOLOCAUSTE DES SORCIÈRES D’ALSACE, Un effroyable massacre au cœur de l’Europe humaniste ». Une pièce burlesque, entre cabaret alsacien en français et théâtre hip-hop.

Le propos du spectacle

Une réflexion sur la condition de la femme, éternelle coupable ; sur l’instrumentalisation de la religion au profit d’intérêts mortifères. Sur la manière de faire des dogmes, des armes d’extermination. Sur les sombres alliances entre pouvoirs civils et religieux pour écraser les vents de révoltes populaires. Sur l’obscurantisme au service de l’ordre nouveau…

L’histoire…
«Entre le crépuscule du Moyen Âge et l’Aube des Lumières, au cœur de l’Europe humaniste, un vent de folie a saisi les terres du Saint-Empire Romain germanique, s’en prenant à toutes celles qui s’écartaient de la norme : guérisseuses ou accoucheuses, riches veuves ou pauvresses, vieillardes et estropiées, fillettes ou bébés parfois. Exacerbant les troubles passions de populations en proie aux guerres et aux misères, d’implacables juges envoyèrent au bûcher des cohortes de « sorcières » honnies par tous, au terme de simulacres de procès et après d’atroces tortures. »

Dans un univers scénographique digne de Le Nom de La Rose, entre clarté obscure et rires sataniques, dans une mise en scène oscillant entre humour et horreur, on se demande qui sont les vrais démoniaques, les « précieux » barbares ?

DISTRIBUTION

  • Dramaturgie et Mise en Scène : Yan GILG
  • Textes : Jacques ROHRIG, Yan GILG
  • Avec : Nathalie MERCIER, Sélia SETODZO, Alexia WALTER, Hugo ROTH et Yan GILG
  • Création et Régie Lumière / son et vidéo : Cyrille SIFFER
  • Scénographie : Les Bâtisseurs d’instants.
  • Régie Son et Vidéo : Barthélémy SMALL
  • Crédit photo : Michel Gabriel DUFFOUR
  • Production : Compagnie MEMOIRES VIVES
  • Coproduction : Théâtre de la Choucrouterie
  • Soutiens : DRAC Alsace, Ville de Strasbourg
Plan d’accès aux Ateliers de la Seigneurie

plan_access_andlau

SORCIÈRES @ Les Ateliers de la Seigneurie
Oct 20 @ 20 h 00 min – 21 h 30 min

Théâtre musical – Création Octobre 2015

D’après le livre de Jacques ROEHRIG : L’holocauste des sorcières d’Alsace, Un effroyable massacre au cœur de l’Europe humaniste  (Édition la Nuée Bleue).

« Entre le crépuscule du Moyen Âge et l’Aube des Lumières, au cœur de l’Europe humaniste, un vent de folie a saisi les terres du Saint-Empire Romain germanique, s’en prenant à toutes celles qui s’écartaient de la norme : guérisseuses ou accoucheuses, riches veuves ou pauvresses, vieillardes et estropiées, fillettes ou bébés parfois. Exacerbant les troubles passions de populations en proie aux guerres et aux misères, d’implacables juges envoyèrent au bûcher des cohortes de « sorcières » honnies par tous, au terme de simulacres de procès et après d’atroces tortures

Dans un univers scénographique digne de Le Nom de La Rose, entre clarté obscure et rires sataniques, dans une mise en scène oscillant entre humour et horreur, on se demande qui sont les vrais démoniaques, les « précieux » barbares ?
Une réflexion sur la condition de la femme, éternelle coupable ; sur l’instrumentalisation de la religion au profit d’intérêts mortifères. Sur la manière de faire des dogmes, des armes d’extermination. Sur les sombres alliances entre pouvoirs civils et religieux pour écraser les vents de révoltes populaires. Sur l’obscurantisme au service de l’ordre nouveau…

DISTRIBUTION

  • Dramaturgie et Mise en Scène : Yan GILG
  • Textes : Jacques ROHRIG, Yan GILG
  • Avec : Nathalie MERCIER, Sélia SETODZO, Alexia WALTER, Hugo ROTH et Yan GILG
  • Création et Régie Lumière / son et vidéo : Cyrille SIFFER
  • Scénographie : Les Bâtisseurs d’instants.
  • Régie Son et Vidéo : Gwenaël GRAFF
  • Crédit photo : Michel Gabriel DUFFOUR
  • Production : Compagnie MEMOIRES VIVES
  • Coproduction : Théâtre de la Choucrouterie
  • Soutiens : DRAC Alsace, Ville de Strasbourg
En savoir plus sur le spectacle Sorcières : http://cie-memoires-vives.org/sorcieres/
Plan d’accès aux Ateliers de la Seigneurie

plan_access_andlau

Oct
23
lun
Festival O.Q.P @ Théâtre de l'Oeuvre
Oct 23 @ 19 h 00 min – Nov 4 @ 21 h 00 min

Théâtre de l’Œuvre à Belsunce
à Marseille Du 23 Octobre au 3 Novembre 2017

Du 23 octobre au 3 novembre 2017, le Festival O.Q.P. s’installe au Théâtre de l’Œuvre (1 Rue Mission de France, 13001 Marseille), en plein quartier de Belsunce à Marseille. Ce lieu de théâtre, de création et de diffusion, est en phase avec le territoire et ses habitants, de part son histoire et sa démarche.

Depuis sa création, la Compagnie Mémoires Vives arpente les Quartiers Populaires de Strasbourg à Marseille. Elle y construit avec les habitants, les jeunes, des créations partagées, projets de développement et de promotion artistiques et culturels.
En 10 ans, le constat est amer : trop peu de productions y sont soutenues, valorisées, diffusées alors que les clichés négatifs, les stéréotypes discriminatoires sont eux relayés avec zèle et envahissent l’espace public, les oreilles, les yeux, les cœurs et les esprits.
C’est pour participer à la parole contraire, contribuer à l’Égalité des Territoires et l’Égalité des Droits, que l’objectif central du Festival O.Q.P. est de donner un espace de parole, de diffusion des œuvres et des idées, de réflexion, à des territoires et des populations qui au-delà de leurs difficultés sont de véritables bouillons de Culture, l’endroit des possibles, l’endroit des luttes sociales, des anciennes et des nouvelles solidarités, l’endroit des dialogues interculturels… la France, Une et Multiculturelle…

Le Festival O.Q.P., soutenu par la Fondation Abbé Pierre et le C.G.E.T. (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires), est itinérant … des périphéries urbaines ou rurales, des centres-villes encore populaires, il traverse les territoires, va à la rencontre des habitants et s’installe dans des lieux chargés de sens…

Du 23 Octobre au 04 Novembre 2017, il occupe le Théâtre de l’Œuvre, implanté en plein quartier de Belsunce, à la lisière de La Canebière et de Noailles… au cœur des quartiers populaires historiques du Centre de Marseille… Marseille cosmopolite, Marseille, ville Monde. Un territoire chargé d’Histoire et de mémoires plurielles… l’âme de Marseille, son identité… que certains veulent faire disparaître et aseptiser et que d’autres défendent bec et ongles comme une partie d’eux-mêmes.

C’est dans le cadre d’un partenariat avec des acteurs du territoire que le Festival O.Q.P. organise sa programmation et ses actions périphériques. Les œuvres proposées abordent les problématiques liées aux Quartiers Populaires, leurs habitants. Elles traitent des questions mémorielles, des questions de discriminations, d’inégalités sociales, culturelles et territoriales. Elles sont le fruit de créations collectives et partagées, à haute plus value sociale… qui par ce qu’elles sont et ce qu’elles disent œuvrent et participent au développement artistique, culturel, social, politique et économique des Quartiers Populaires. Ce sont des œuvres qui portent en elles la transformation sociale et culturelle de la société française, qui l’alimentent et la questionnent… qui en tant qu’œuvres artistiques témoignent de l’intelligence, de la richesse, de l’innovation artistique et politique des Quartiers Populaires et de leurs habitants.

Découvrir tous les événements programmés pendant le Festival O.Q.P :
Réservations spectacles : reservation@theatre-oeuvre.com

Les Lieux

• C’est à partir du Théâtre de l’Œuvre, lieu passerelle participatif, endroit de rencontres et d’échanges artistiques, maison de théâtre ouverte sur son environnement et ses habitants que le Festival va essaimer sur d’autres lieux emblématiques du territoire…
• Le Polygone Etoilé, nom du Cinéma International de Quartier, géré par le collectif Film Flamme au Quartier de la Joliette, une Maison d’Artistes au cœur du public où l’on rencontre un public sans quartier.
• Le Cinéma Les Variétés, qui est aussi un lieu d’échanges et de rencontres, un lieu de partage et de rayonnement du cinéma, en lien avec d’autres formes d’arts et de pensée, en plein cœur de la Cité.
• La Compagnie, lieu de création engagé auprès des artistes qui propose des activités artistiques à tous les publics en tissant une relation à long-terme avec les habitants et les associations de Belsunce et du centre-ville.

Soirée inaugurale du Festival O.Q.P @ Théâtre de l'Oeuvre
Oct 23 @ 19 h 00 min – 21 h 00 min

Soirée inaugurale au Théâtre de l’Œuvre à Belsunce
Lundi 23 octobre 2017 à 19h00
Discours d’ouverture, suivie du spectacle Les Raisons d’un Retour au Pays Natal et d’un Buffet populaire
réservations obligatoires : reservation@theatre-oeuvre.com

Le Festival O.Q.P à Marseille Du 23 Octobre au 3 Novembre 2017

Du 23 octobre au 3 novembre 2017, le Festival O.Q.P. s’installe au Théâtre de l’Œuvre (1 Rue Mission de France, 13001 Marseille), en plein quartier de Belsunce à Marseille. Ce lieu de théâtre, de création et de diffusion, est en phase avec le territoire et ses habitants, de part son histoire et sa démarche.

Depuis sa création, la Compagnie Mémoires Vives arpente les Quartiers Populaires de Strasbourg à Marseille. Elle y construit avec les habitants, les jeunes, des créations partagées, projets de développement et de promotion artistiques et culturels.
En 10 ans, le constat est amer : trop peu de productions y sont soutenues, valorisées, diffusées alors que les clichés négatifs, les stéréotypes discriminatoires sont eux relayés avec zèle et envahissent l’espace public, les oreilles, les yeux, les cœurs et les esprits.
C’est pour participer à la parole contraire, contribuer à l’Égalité des Territoires et l’Égalité des Droits, que l’objectif central du Festival O.Q.P. est de donner un espace de parole, de diffusion des œuvres et des idées, de réflexion, à des territoires et des populations qui au-delà de leurs difficultés sont de véritables bouillons de Culture, l’endroit des possibles, l’endroit des luttes sociales, des anciennes et des nouvelles solidarités, l’endroit des dialogues interculturels… la France, Une et Multiculturelle…

Le Festival O.Q.P., soutenu par la Fondation Abbé Pierre et le C.G.E.T. (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires), est itinérant … des périphéries urbaines ou rurales, des centres-villes encore populaires, il traverse les territoires, va à la rencontre des habitants et s’installe dans des lieux chargés de sens…

Du 23 Octobre au 04 Novembre 2017, il occupe le Théâtre de l’Œuvre, implanté en plein quartier de Belsunce, à la lisière de La Canebière et de Noailles… au cœur des quartiers populaires historiques du Centre de Marseille… Marseille cosmopolite, Marseille, ville Monde. Un territoire chargé d’Histoire et de mémoires plurielles… l’âme de Marseille, son identité… que certains veulent faire disparaître et aseptiser et que d’autres défendent bec et ongles comme une partie d’eux-mêmes.

C’est dans le cadre d’un partenariat avec des acteurs du territoire que le Festival O.Q.P. organise sa programmation et ses actions périphériques. Les œuvres proposées abordent les problématiques liées aux Quartiers Populaires, leurs habitants. Elles traitent des questions mémorielles, des questions de discriminations, d’inégalités sociales, culturelles et territoriales. Elles sont le fruit de créations collectives et partagées, à haute plus value sociale… qui par ce qu’elles sont et ce qu’elles disent œuvrent et participent au développement artistique, culturel, social, politique et économique des Quartiers Populaires. Ce sont des œuvres qui portent en elles la transformation sociale et culturelle de la société française, qui l’alimentent et la questionnent… qui en tant qu’œuvres artistiques témoignent de l’intelligence, de la richesse, de l’innovation artistique et politique des Quartiers Populaires et de leurs habitants.

Découvrir tous les événements programmés pendant le Festival O.Q.P :
Les Lieux

• C’est à partir du Théâtre de l’Œuvre, lieu passerelle participatif, endroit de rencontres et d’échanges artistiques, maison de théâtre ouverte sur son environnement et ses habitants que le Festival va essaimer sur d’autres lieux emblématiques du territoire…
• Le Polygone Etoilé, nom du Cinéma International de Quartier, géré par le collectif Film Flamme au Quartier de la Joliette, une Maison d’Artistes au cœur du public où l’on rencontre un public sans quartier.
• Le Cinéma Les Variétés, qui est aussi un lieu d’échanges et de rencontres, un lieu de partage et de rayonnement du cinéma, en lien avec d’autres formes d’arts et de pensée, en plein cœur de la Cité.
• La Compagnie, lieu de création engagé auprès des artistes qui propose des activités artistiques à tous les publics en tissant une relation à long-terme avec les habitants et les associations de Belsunce et du centre-ville.

Les Raisons d’un Retour au Pays Natal @ Théâtre de l'Oeuvre
Oct 23 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min
LES RAISONS D’UN RETOUR AU PAYS NATAL
Duo théâtral – Création Octobre 2015
Lundi 23 & Mardi 24 octobre à 20h00 au Théâtre de l’Oeuvre
entrée libre – Réservations conseillée : reservation@theatre-oeuvre.com

Deux jeunes « sans-papiers » se retrouvent par le hasard de la météo et d’une traversée hasardeuse de la Méditerranée sur une plage du Sud de la France. Ils ne se connaissent pas, ne partagent pas entièrement la même histoire, la même trajectoire, la même filiation mais le même rêve : celui d’une vie nouvelle dans un Eldorado fantasmé.

L’un, joué par PAT, est Sénégalais, jeune diplômé de la classe moyenne, sans perspective d’embauche, qui veut compléter ses études supérieures en Europe et rêve de changer le destin de l’Afrique. L’autre, joué par NINW, est Comorien, fils d’un paysan déshérité, qui veut faire fortune et racheter la dignité de sa famille qui croupit dans un bidonville de Moroni.

Leur amitié va se construire au fil du chemin tortueux et chaotique, les entraînant dans les méandres de l’administration, les couloirs des hôpitaux civils et des foyers d’immigrés. Situations rocambolesques, quiproquos, intimités, disputes et réconciliations, discussions philosophiques, rencontres impromptues vont rythmer ce parcours initiatique.

Vont-ils réussir ou échouer, s’échouer une fois encore ? Vont-ils rester ou partir ?

DISTRIBUTION
  • Dramaturgie et mise en scène : Yan GILG
  • Textes : Mohamed Nour MHOUMADI, Issa YOUM, Yan GILG
  • Avec : PAT’ et NINW
  • Création et régie lumière : Neils DOUCET
  • Régie son et vidéo : Benjamin PIAT
  • Production : Compagnie Mémoires Vives
  • Coproduction : APECB (Association de Promotion de l’Espace Culturel Busserine), ECB (Espace Culturel Busserine)
  • Soutiens : Région PACA, DRJSCS PACA, DRAC PACA (dispositif Identité Parcours et Mémoires), DDCS Bouchesdu-Rhône, Fondation Abbé Pierre et Association ALAFOU

 

Oct
24
mar
Les Raisons d’un Retour au Pays Natal @ Théâtre de l'Oeuvre
Oct 24 @ 14 h 30 min – 15 h 30 min
LES RAISONS D’UN RETOUR AU PAYS NATAL
Duo théâtral – Création Octobre 2015
Mardi 24 octobre à 14h30 au Théâtre de l’Oeuvre
entrée libre – Réservations conseillée : reservation@theatre-oeuvre.com

Deux jeunes « sans-papiers » se retrouvent par le hasard de la météo et d’une traversée hasardeuse de la Méditerranée sur une plage du Sud de la France. Ils ne se connaissent pas, ne partagent pas entièrement la même histoire, la même trajectoire, la même filiation mais le même rêve : celui d’une vie nouvelle dans un Eldorado fantasmé.

L’un, joué par PAT, est Sénégalais, jeune diplômé de la classe moyenne, sans perspective d’embauche, qui veut compléter ses études supérieures en Europe et rêve de changer le destin de l’Afrique. L’autre, joué par NINW, est Comorien, fils d’un paysan déshérité, qui veut faire fortune et racheter la dignité de sa famille qui croupit dans un bidonville de Moroni.

Leur amitié va se construire au fil du chemin tortueux et chaotique, les entraînant dans les méandres de l’administration, les couloirs des hôpitaux civils et des foyers d’immigrés. Situations rocambolesques, quiproquos, intimités, disputes et réconciliations, discussions philosophiques, rencontres impromptues vont rythmer ce parcours initiatique.

Vont-ils réussir ou échouer, s’échouer une fois encore ? Vont-ils rester ou partir ?

DISTRIBUTION
  • Dramaturgie et mise en scène : Yan GILG
  • Textes : Mohamed Nour MHOUMADI, Issa YOUM, Yan GILG
  • Avec : PAT’ et NINW
  • Création et régie lumière : Neils DOUCET
  • Régie son et vidéo : Benjamin PIAT
  • Production : Compagnie Mémoires Vives
  • Coproduction : APECB (Association de Promotion de l’Espace Culturel Busserine), ECB (Espace Culturel Busserine)
  • Soutiens : Région PACA, DRJSCS PACA, DRAC PACA (dispositif Identité Parcours et Mémoires), DDCS Bouchesdu-Rhône, Fondation Abbé Pierre et Association ALAFOU

 

Les Raisons d’un Retour au Pays Natal @ Théâtre de l'Oeuvre
Oct 24 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min
LES RAISONS D’UN RETOUR AU PAYS NATAL
Duo théâtral – Création Octobre 2015
Lundi 23 & Mardi 24 octobre à 20h00 au Théâtre de l’Oeuvre
entrée libre – Réservations conseillée : reservation@theatre-oeuvre.com

Deux jeunes « sans-papiers » se retrouvent par le hasard de la météo et d’une traversée hasardeuse de la Méditerranée sur une plage du Sud de la France. Ils ne se connaissent pas, ne partagent pas entièrement la même histoire, la même trajectoire, la même filiation mais le même rêve : celui d’une vie nouvelle dans un Eldorado fantasmé.

L’un, joué par PAT, est Sénégalais, jeune diplômé de la classe moyenne, sans perspective d’embauche, qui veut compléter ses études supérieures en Europe et rêve de changer le destin de l’Afrique. L’autre, joué par NINW, est Comorien, fils d’un paysan déshérité, qui veut faire fortune et racheter la dignité de sa famille qui croupit dans un bidonville de Moroni.

Leur amitié va se construire au fil du chemin tortueux et chaotique, les entraînant dans les méandres de l’administration, les couloirs des hôpitaux civils et des foyers d’immigrés. Situations rocambolesques, quiproquos, intimités, disputes et réconciliations, discussions philosophiques, rencontres impromptues vont rythmer ce parcours initiatique.

Vont-ils réussir ou échouer, s’échouer une fois encore ? Vont-ils rester ou partir ?

DISTRIBUTION
  • Dramaturgie et mise en scène : Yan GILG
  • Textes : Mohamed Nour MHOUMADI, Issa YOUM, Yan GILG
  • Avec : PAT’ et NINW
  • Création et régie lumière : Neils DOUCET
  • Régie son et vidéo : Benjamin PIAT
  • Production : Compagnie Mémoires Vives
  • Coproduction : APECB (Association de Promotion de l’Espace Culturel Busserine), ECB (Espace Culturel Busserine)
  • Soutiens : Région PACA, DRJSCS PACA, DRAC PACA (dispositif Identité Parcours et Mémoires), DDCS Bouchesdu-Rhône, Fondation Abbé Pierre et Association ALAFOU

 

Oct
26
jeu
Dans les Greniers de l’Empire @ Théâtre de l'Oeuvre
Oct 26 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min
DANS LES GRENIERS DE L’EMPIRE
Création Novembre 2017 – Duo Rap et Théâtre
Première représentation à la quinzaine du festival OQP, du 23 octobre au 3 novembre 2017 :Jeudi 26 octobre 2017 à 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille
Vendredi 27 octobre 2017 à 14h30 et 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille

Participation libre
Réservation : reservation@theatre-oeuvre.com

À propos du spectacle :

Mesdames et Messieurs, approchez ! Prenez la peine d’entrer dans la demeure de l’Empire français, là où tout est toujours bien ordonné. Au salon, on prend le thé dans le plus grand des calmes, au milieu d’étagères remplies de livres joliment disposés. Le savoir que ces livres dispensent est un savoir biaisé. Il est de ceux dont on se vante pour prouver et affirmer sa grandeur d’âme et son génie. Il impressionne tant il est vaste et prétentieux. Il en devient suspect à trop se vanter d’être ce qu’il prétend être.

Si l’on monte un par un les étages de cette demeure, on finit par se retrouver dans les greniers, Dans les Greniers de l’Empire. Là où traînent dans le noir et la poussière, les pages les plus sombres de son histoire, celles rougies par le sang et noircies par les cendres. Ces pages qu’on ne l’entend jamais lire. Ces pages qu’il n’assume tellement pas qu’il se braque violemment quand on les lui relit.

Malgré eux, deux personnages vont se retrouver enfermés dans ces greniers. Et puisqu’il faut tuer le temps et coexister, ils vont devoir dépoussiérer ensemble les anciennes reliques, décrasser les vieux objets, bousculer les démons et se cracher au visage tout ce que le passé a laissé en eux de plus présent.

C’est sur les planches du théâtre que vont se poser les mots du rap… que vont se croiser les regards sur les chapitres d’une Histoire de France qui peinent à trouver une fin sereine… que vont se faire entendre les héritages des penseurs, les armes miraculeuses des poètes anticolonialistes d’hier et d’aujourd’hui.

Résidence d’écriture et de création :

– Du 20 au 24 février 2017 de 14h à 18h au Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 10 au 14 avril 2017 au Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 15 au 24 mai 2017 de 9h30 à 18h au Pôle Nord à L’Estaque (Marseille)
– Du 12 au 16 juin 2017 au Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 18 au 22 septembre 2017 au Théâtre de l’Œuvre (Marseille)

 

Distribution :

Direction artistique : Yan GILG
Mise en scène : Angie PICT et Aurélie DUVERGEY
Auteurs : Dario DELLA NOCE et Gary MAMPIONO
Interprètes : Dario DELLA NOCE et Gary MAMPIONO
Création lumière : Jules BOURRET
Vidéo : Dario DELLA NOCE et Benjamin PIAT

Oct
27
ven
Dans les Greniers de l’Empire @ Théâtre de l'Oeuvre
Oct 27 @ 14 h 30 min – 15 h 30 min
DANS LES GRENIERS DE L’EMPIRE
Création Novembre 2017 – Duo Rap et Théâtre
Première représentation à la quinzaine du festival OQP, du 23 octobre au 3 novembre 2017 :Jeudi 26 octobre 2017 à 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille
Vendredi 27 octobre 2017 à 14h30 et 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille

Participation libre
Réservation : reservation@theatre-oeuvre.com

À propos du spectacle :

Mesdames et Messieurs, approchez ! Prenez la peine d’entrer dans la demeure de l’Empire français, là où tout est toujours bien ordonné. Au salon, on prend le thé dans le plus grand des calmes, au milieu d’étagères remplies de livres joliment disposés. Le savoir que ces livres dispensent est un savoir biaisé. Il est de ceux dont on se vante pour prouver et affirmer sa grandeur d’âme et son génie. Il impressionne tant il est vaste et prétentieux. Il en devient suspect à trop se vanter d’être ce qu’il prétend être.

Si l’on monte un par un les étages de cette demeure, on finit par se retrouver dans les greniers, Dans les Greniers de l’Empire. Là où traînent dans le noir et la poussière, les pages les plus sombres de son histoire, celles rougies par le sang et noircies par les cendres. Ces pages qu’on ne l’entend jamais lire. Ces pages qu’il n’assume tellement pas qu’il se braque violemment quand on les lui relit.

Malgré eux, deux personnages vont se retrouver enfermés dans ces greniers. Et puisqu’il faut tuer le temps et coexister, ils vont devoir dépoussiérer ensemble les anciennes reliques, décrasser les vieux objets, bousculer les démons et se cracher au visage tout ce que le passé a laissé en eux de plus présent.

C’est sur les planches du théâtre que vont se poser les mots du rap… que vont se croiser les regards sur les chapitres d’une Histoire de France qui peinent à trouver une fin sereine… que vont se faire entendre les héritages des penseurs, les armes miraculeuses des poètes anticolonialistes d’hier et d’aujourd’hui.

Résidence d’écriture et de création :

– Du 20 au 24 février 2017 de 14h à 18h au Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 10 au 14 avril 2017 au Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 15 au 24 mai 2017 de 9h30 à 18h au Pôle Nord à L’Estaque (Marseille)
– Du 12 au 16 juin 2017 au Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 18 au 22 septembre 2017 au Théâtre de l’Œuvre (Marseille)

 

Distribution :

Direction artistique : Yan GILG
Mise en scène : Angie PICT et Aurélie DUVERGEY
Auteurs : Dario DELLA NOCE et Gary MAMPIONO
Interprètes : Dario DELLA NOCE et Gary MAMPIONO
Création lumière : Jules BOURRET
Vidéo : Dario DELLA NOCE et Benjamin PIAT

Dans les Greniers de l’Empire @ Théâtre de l'Oeuvre
Oct 27 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min
DANS LES GRENIERS DE L’EMPIRE
Création Novembre 2017 – Duo Rap et Théâtre
Première représentation à la quinzaine du festival OQP, du 23 octobre au 3 novembre 2017 :Jeudi 26 octobre 2017 à 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille
Vendredi 27 octobre 2017 à 14h30 et 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille

Participation libre
Réservation : reservation@theatre-oeuvre.com

À propos du spectacle :

Mesdames et Messieurs, approchez ! Prenez la peine d’entrer dans la demeure de l’Empire français, là où tout est toujours bien ordonné. Au salon, on prend le thé dans le plus grand des calmes, au milieu d’étagères remplies de livres joliment disposés. Le savoir que ces livres dispensent est un savoir biaisé. Il est de ceux dont on se vante pour prouver et affirmer sa grandeur d’âme et son génie. Il impressionne tant il est vaste et prétentieux. Il en devient suspect à trop se vanter d’être ce qu’il prétend être.

Si l’on monte un par un les étages de cette demeure, on finit par se retrouver dans les greniers, Dans les Greniers de l’Empire. Là où traînent dans le noir et la poussière, les pages les plus sombres de son histoire, celles rougies par le sang et noircies par les cendres. Ces pages qu’on ne l’entend jamais lire. Ces pages qu’il n’assume tellement pas qu’il se braque violemment quand on les lui relit.

Malgré eux, deux personnages vont se retrouver enfermés dans ces greniers. Et puisqu’il faut tuer le temps et coexister, ils vont devoir dépoussiérer ensemble les anciennes reliques, décrasser les vieux objets, bousculer les démons et se cracher au visage tout ce que le passé a laissé en eux de plus présent.

C’est sur les planches du théâtre que vont se poser les mots du rap… que vont se croiser les regards sur les chapitres d’une Histoire de France qui peinent à trouver une fin sereine… que vont se faire entendre les héritages des penseurs, les armes miraculeuses des poètes anticolonialistes d’hier et d’aujourd’hui.

Résidence d’écriture et de création :

– Du 20 au 24 février 2017 de 14h à 18h au Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 10 au 14 avril 2017 au Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 15 au 24 mai 2017 de 9h30 à 18h au Pôle Nord à L’Estaque (Marseille)
– Du 12 au 16 juin 2017 au Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 18 au 22 septembre 2017 au Théâtre de l’Œuvre (Marseille)

 

Distribution :

Direction artistique : Yan GILG
Mise en scène : Angie PICT et Aurélie DUVERGEY
Auteurs : Dario DELLA NOCE et Gary MAMPIONO
Interprètes : Dario DELLA NOCE et Gary MAMPIONO
Création lumière : Jules BOURRET
Vidéo : Dario DELLA NOCE et Benjamin PIAT

Nov
2
jeu
Mise en Veille @ Théâtre de l'Oeuvre
Nov 2 @ 20 h 00 min – 21 h 10 min

MISE EN VEILLE, création Novembre 2017 – Théâtre

PREMIÈRE REPRÉSENTATION au Festival O.Q.P (Opération Quartier Populaire), du 23 octobre au 3 novembre 2017 au Théâtre de l’Œuvre (Marseille) :
Jeudi 2 novembre 2017 à 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille
Vendredi 3 novembre 2017 à 14h30 et à 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille

Participation libre
Réservation : reservation@theatre-oeuvre.com

À propos du spectacle :

L’Europe devient-elle fasciste ? Elle qui s’était drapée des principes d’unité, de démocratie, de solidarité, d’harmonie et de paix entre les peuples… Elle qui, désincarnée, bafoue ces mêmes principes par des actes froids, technocratiquement pensés et exécutés…
Dans quelle impasse est-elle en train de s’engouffrer ? Cette Europe qui devait se construire de nos rêves et qui finalement alimente nos peurs et se nourrit de nos cauchemars… Pourquoi celle qui devait nous rendre libre, nous enferme dans les frontières idéologiques de l’austérité et du repli identitaire ?

L’Europe qui s’était créée sur les décombres et la puanteur des valeurs détruites embrasse aujourd’hui, par peur ou résignation, du bout des lèvres ou dans une étreinte folle, ces mots, ces maux qu’elle avait juré d’anéantir sur l’autel de l’humanité solidaire et fraternelle… Inégalités, discriminations, dominations, exclusions, haines, racismes… L’Europe que les peuples devaient écrire et incarner nous échappe finalement, se transformant en technostructure monstrueuse et autoritaire…
Par des fragments de vie d’individus, ordonnés par la peur, joués, incarnés par cinq acteurs, spectateurs de ce qui se joue, interprètes d’une pièce faite de fragments de textes d’auteurs dramatiques qui posent un regard lucide sur notre temps… Léonora MIANO, Alexandra BADEA, Falk RICHTER, Julien PRÉVIEUX, Martin CRIMP

Résidence de création :

– Du 20 au 24 février 2017 de 10h à 18h – travail de plateau – Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 17 au 21 avril 2017 – Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 15 au 24 mai 2017 de 9h30 à 18h au Pôle Nord à L’Estaque (Marseille)
– Du 26 au 30 juin 2017 – Centre Culturel Sarev (Marseille)
– Du 11 au 15 septembre 2017 de 9h à 20h – Théâtre de l’Œuvre (Marseille)

Distribution

Direction artistique : Yan GILG
Dramaturgie et mise en scène : Angie PICT
Auteurs : Falk RICHTER, Alexandra BADEA, Julien PRÉVIEUX, Léonora MIANO, Martin CRIMP
Distribution : Clément AMÉZIEUX, Albert HULINE, Léa JEAN-THÉODORE, Karim MEDJAHED, Jeanne PELTIER-LANOVSKY
Création vidéo : Benjamin PIAT
Création lumière : Jules BOURRET

Nov
3
ven
Mise en Veille @ Théâtre de l'Oeuvre
Nov 3 @ 14 h 30 min – 15 h 40 min

MISE EN VEILLE, création Novembre 2017 – Théâtre

PREMIÈRE REPRÉSENTATION au Festival O.Q.P (Opération Quartier Populaire), du 23 octobre au 3 novembre 2017 au Théâtre de l’Œuvre (Marseille) :
Jeudi 2 novembre 2017 à 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille
Vendredi 3 novembre 2017 à 14h30 et à 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille

Participation libre
Réservation : reservation@theatre-oeuvre.com

À propos du spectacle :

L’Europe devient-elle fasciste ? Elle qui s’était drapée des principes d’unité, de démocratie, de solidarité, d’harmonie et de paix entre les peuples… Elle qui, désincarnée, bafoue ces mêmes principes par des actes froids, technocratiquement pensés et exécutés…
Dans quelle impasse est-elle en train de s’engouffrer ? Cette Europe qui devait se construire de nos rêves et qui finalement alimente nos peurs et se nourrit de nos cauchemars… Pourquoi celle qui devait nous rendre libre, nous enferme dans les frontières idéologiques de l’austérité et du repli identitaire ?

L’Europe qui s’était créée sur les décombres et la puanteur des valeurs détruites embrasse aujourd’hui, par peur ou résignation, du bout des lèvres ou dans une étreinte folle, ces mots, ces maux qu’elle avait juré d’anéantir sur l’autel de l’humanité solidaire et fraternelle… Inégalités, discriminations, dominations, exclusions, haines, racismes… L’Europe que les peuples devaient écrire et incarner nous échappe finalement, se transformant en technostructure monstrueuse et autoritaire…
Par des fragments de vie d’individus, ordonnés par la peur, joués, incarnés par cinq acteurs, spectateurs de ce qui se joue, interprètes d’une pièce faite de fragments de textes d’auteurs dramatiques qui posent un regard lucide sur notre temps… Léonora MIANO, Alexandra BADEA, Falk RICHTER, Julien PRÉVIEUX, Martin CRIMP

Résidence de création :

– Du 20 au 24 février 2017 de 10h à 18h – travail de plateau – Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 17 au 21 avril 2017 – Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 15 au 24 mai 2017 de 9h30 à 18h au Pôle Nord à L’Estaque (Marseille)
– Du 26 au 30 juin 2017 – Centre Culturel Sarev (Marseille)
– Du 11 au 15 septembre 2017 de 9h à 20h – Théâtre de l’Œuvre (Marseille)

Distribution

Direction artistique : Yan GILG
Dramaturgie et mise en scène : Angie PICT
Auteurs : Falk RICHTER, Alexandra BADEA, Julien PRÉVIEUX, Léonora MIANO, Martin CRIMP
Distribution : Clément AMÉZIEUX, Albert HULINE, Léa JEAN-THÉODORE, Karim MEDJAHED, Jeanne PELTIER-LANOVSKY
Création vidéo : Benjamin PIAT
Création lumière : Jules BOURRET

Mise en Veille @ Théâtre de l'Oeuvre
Nov 3 @ 20 h 00 min – 21 h 10 min

MISE EN VEILLE, création Novembre 2017 – Théâtre

PREMIÈRE REPRÉSENTATION au Festival O.Q.P (Opération Quartier Populaire), du 23 octobre au 3 novembre 2017 au Théâtre de l’Œuvre (Marseille) :
Jeudi 2 novembre 2017 à 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille
Vendredi 3 novembre 2017 à 14h30 et à 20h00 au Théâtre de l’Œuvre à Marseille

Participation libre
Réservation : reservation@theatre-oeuvre.com

À propos du spectacle :

L’Europe devient-elle fasciste ? Elle qui s’était drapée des principes d’unité, de démocratie, de solidarité, d’harmonie et de paix entre les peuples… Elle qui, désincarnée, bafoue ces mêmes principes par des actes froids, technocratiquement pensés et exécutés…
Dans quelle impasse est-elle en train de s’engouffrer ? Cette Europe qui devait se construire de nos rêves et qui finalement alimente nos peurs et se nourrit de nos cauchemars… Pourquoi celle qui devait nous rendre libre, nous enferme dans les frontières idéologiques de l’austérité et du repli identitaire ?

L’Europe qui s’était créée sur les décombres et la puanteur des valeurs détruites embrasse aujourd’hui, par peur ou résignation, du bout des lèvres ou dans une étreinte folle, ces mots, ces maux qu’elle avait juré d’anéantir sur l’autel de l’humanité solidaire et fraternelle… Inégalités, discriminations, dominations, exclusions, haines, racismes… L’Europe que les peuples devaient écrire et incarner nous échappe finalement, se transformant en technostructure monstrueuse et autoritaire…
Par des fragments de vie d’individus, ordonnés par la peur, joués, incarnés par cinq acteurs, spectateurs de ce qui se joue, interprètes d’une pièce faite de fragments de textes d’auteurs dramatiques qui posent un regard lucide sur notre temps… Léonora MIANO, Alexandra BADEA, Falk RICHTER, Julien PRÉVIEUX, Martin CRIMP

Résidence de création :

– Du 20 au 24 février 2017 de 10h à 18h – travail de plateau – Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 17 au 21 avril 2017 – Théâtre de la Mer (Marseille)
– Du 15 au 24 mai 2017 de 9h30 à 18h au Pôle Nord à L’Estaque (Marseille)
– Du 26 au 30 juin 2017 – Centre Culturel Sarev (Marseille)
– Du 11 au 15 septembre 2017 de 9h à 20h – Théâtre de l’Œuvre (Marseille)

Distribution

Direction artistique : Yan GILG
Dramaturgie et mise en scène : Angie PICT
Auteurs : Falk RICHTER, Alexandra BADEA, Julien PRÉVIEUX, Léonora MIANO, Martin CRIMP
Distribution : Clément AMÉZIEUX, Albert HULINE, Léa JEAN-THÉODORE, Karim MEDJAHED, Jeanne PELTIER-LANOVSKY
Création vidéo : Benjamin PIAT
Création lumière : Jules BOURRET

Déc
8
ven
MAGIC DREAM @ Point d'Eau
Déc 8 @ 14 h 30 min – 15 h 30 min
MAGIC DREAM
Pièce chorégraphique – Création Décembre 2017
Durée : 1h00
Représentation programmée lors du Festival Strasbourg-Méditerranée :
Vendredi 8 décembre 2017 à 14h30 (séance scolaire) et à 20h30 (tout public)
Au Point d’Eau à Ostwald (17 Allée René Cassin, 67540 Ostwald)
Billetterie & Tarifs

De 6€ à 20€
Billetterie : http://www.lepointdeau.com/magicdream
A l’accueil du Festival du 25 novembre au 9 décembre

À propos du spectacle

La pièce raconte l’histoire, l’aventure artistique du groupe MAGIC ELECTRO créé par de jeunes danseurs de l’Elsau en 1995.
L’histoire d’un rêve devenu réalité. L’histoire et les mémoires du groupe mais aussi des cinq individualités qui l’ont constitué.
De la naissance du crew en 95 sur les bancs du quartier aux entrainements dans la grande salle du Centre Social, de la résidence de la Compagnie Accrorap en 96 et du projet Echafaudages à la création de l’association Les Sons d’La Rue, de Vibration Hip-hop au Maillon Hautepierre en 1997, à Mon Songe au Festival d’Avignon 2004,… Vingt années d’aventures, d’échecs et de succès, d’audaces, de prises de risques, de tentatives réussies et avortées… Vingt années de persévérance et d’acharnement.
L’histoire d’une séparation nécessaire qui a fait de chacun des membres des électrons libres. Cinq artistes singuliers qui ont essaimés et entrepris ici et là, chacun avec son identité artistique, son style… mais tous avec ce qui les avait forgé collectivement… le Quartier et les Magic Electro… leur Magic Dream commun.
L’histoire des retrouvailles, l’allégorie d’un bilan. Tous ensemble partagent à nouveau le même plateau… chacun ramenant de ses propres voyages ses souvenirs et ses mémoires… son œuvre. Chacun d’entre eux, amenant sur la scène le fruit de son travail… son univers chorégraphique, sa gestuelle, à travers une écriture interprétée par un groupe de jeunes artistes en devenir… ces jeunes qu’ils accompagnent et dirigent sur des projets et des actions spécifiques sur différents territoires.

 

Distribution

Texte : Yan GILG
Mise en scène : Magic Electro
Direction chorégraphique : Magic Electro
Avec : Yvonnette HOAREAU, Sébastien VELA LOPEZ,
Christophe ROSER, Mickaël STOLL, Yassine ALLOUACHE ainsi que tous les jeunes danseuses et danseurs qu’ils accompagnent et chorégraphient.
Création et régie lumière : Barthélémy SMALL
Régie son et vidéo : Gwenaël GRAFF
Production : Compagnie Mémoires Vives
Coproduction : Association Les Sons d’La Rue et Association Strasbourg-Méditerranée
Soutiens : Ville de Strasbourg, DRAC Grand Est, DRDJSCS
Grand Est / Direction Départementale Déléguée, Point d’Eau