Représentations à venir

Mar
17
sam
Rodina @ Salle de spectacle de l’Hôtel de Ville
Mar 17 @ 20 h 30 min – 21 h 30 min
RODINA
Création partagée en coproduction avec la Communauté de Communes du Pays Haut Val d’Alzette, Création Mars 2018

Première représentation :
Samedi 17 mars 2018 à 20h30
Salle de spectacle de l’Hôtel de Ville, 5 Rue Albert Lebrun, Villerupt

réservations : isabelle.chaigne@ccphva.com 03 82 52 52 63

Rodina ©Marino VANNA

La place à 6€ vous donne le droit d’une réduction pour la Pièce Un Récital aux Enfers, Vendredi 23 mars 2018 à la Salle de spectacles de Villerupt (informations au 03 82 52 52 63)
Lien vers la billetterie : https://www.billetweb.fr/rodina

À propos du spectacle :

Sur une histoire oubliée de la Seconde Guerre mondiale, restée enfouie au fond de la mine de Thil. Celle d’héroïnes. De ces femmes forçats, prisonnières biélorusses, réduites à l’esclavage et envoyées au fond de la mine du syndicat de Tiercelet par l’armée allemande entre fin 1943 et début 1944.Dans la continuité du travail artistique sur le Camp de concentration de Thil, une création artistique, chorégraphique et musicale, va impliquer des artistes du territoire pour raconter l’histoire de 37 d’entre elles, internées au Camp d’Errouville, qui s’évadèrent en Mai 1944 pour rejoindre les réseaux de la Résistance et créer Rodina, le premier maquis de femmes.
Voir le TEASER

Mar
20
mar
Les Raisons d’un Retour au Pays Natal @ Théâtre de l'Oeuvre
Mar 20 @ 20 h 30 min – 21 h 45 min
LES RAISONS D’UN RETOUR AU PAYS NATAL
Mardi 21 Mars à 20h30 & Mercredi 22 Mars 2018 à 21h00
Au Théâtre de l’Œuvre – 1 Rue Mission de France – 13 001 MARSEILLE

Réservations : reservation@cie-memoires-vives.org ou 09 54 55 21 67
Durée: 1h10 / Participation libre

Dans le cadre de la semaine Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme du 19-25 mars 2018 organisée par la DILCRAH

À propos du spectacle
Duo théâtral – Création Octobre 2015

Deux jeunes « sans-papiers » se retrouvent par le hasard de la météo et d’une traversée hasardeuse de la Méditerranée sur une plage du Sud de la France. Ils ne se connaissent pas, ne partagent pas entièrement la même histoire, la même trajectoire, la même filiation mais le même rêve : celui d’une vie nouvelle dans un Eldorado fantasmé.

L’un, joué par PAT, est Sénégalais, jeune diplômé de la classe moyenne, sans perspective d’embauche, qui veut compléter ses études supérieures en Europe et rêve de changer le destin de l’Afrique. L’autre, joué par NINW, est Comorien, fils d’un paysan déshérité, qui veut faire fortune et racheter la dignité de sa famille qui croupit dans un bidonville de Moroni.

Leur amitié va se construire au fil du chemin tortueux et chaotique, les entraînant dans les méandres de l’administration, les couloirs des hôpitaux civils et des foyers d’immigrés. Situations rocambolesques, quiproquos, intimités, disputes et réconciliations, discussions philosophiques, rencontres impromptues vont rythmer ce parcours initiatique.

Vont-ils réussir ou échouer, s’échouer une fois encore ? Vont-ils rester ou partir ?


DISTRIBUTION
  • Dramaturgie et mise en scène : Yan GILG
  • Textes : Mohamed Nour MHOUMADI, Issa YOUM, Yan GILG
  • Avec : PAT’ et NINW
  • Création lumière : Neils DOUCET
  • Régie Générale et lumière : Felix DOULLAY
  • Régie son et vidéo : Benjamin PIAT
  • Production : Compagnie Mémoires Vives
  • Coproduction : APECB (Association de Promotion de l’Espace Culturel Busserine), ECB (Espace Culturel Busserine)
  • Soutiens : Région PACA, DRJSCS PACA, DRAC PACA (dispositif Identité Parcours et Mémoires), DDCS Bouchesdu-Rhône, Fondation Abbé Pierre et Association ALAFOU
Mar
21
mer
Les Raisons d’un Retour au Pays Natal @ Théâtre de l'Oeuvre
Mar 21 @ 21 h 00 min – 22 h 15 min
LES RAISONS D’UN RETOUR AU PAYS NATAL
Mardi 21 Mars à 20h30 & Mercredi 22 Mars 2018 à 21h00
Au Théâtre de l’Œuvre – 1 Rue Mission de France – 13 001 MARSEILLE

Réservations : reservation@cie-memoires-vives.org ou 09 54 55 21 67
Durée: 1h10 / Participation libre

Dans le cadre de la semaine Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme du 19-25 mars 2018 organisée par la DILCRAH

À propos du spectacle
Duo théâtral – Création Octobre 2015

Deux jeunes « sans-papiers » se retrouvent par le hasard de la météo et d’une traversée hasardeuse de la Méditerranée sur une plage du Sud de la France. Ils ne se connaissent pas, ne partagent pas entièrement la même histoire, la même trajectoire, la même filiation mais le même rêve : celui d’une vie nouvelle dans un Eldorado fantasmé.

L’un, joué par PAT, est Sénégalais, jeune diplômé de la classe moyenne, sans perspective d’embauche, qui veut compléter ses études supérieures en Europe et rêve de changer le destin de l’Afrique. L’autre, joué par NINW, est Comorien, fils d’un paysan déshérité, qui veut faire fortune et racheter la dignité de sa famille qui croupit dans un bidonville de Moroni.

Leur amitié va se construire au fil du chemin tortueux et chaotique, les entraînant dans les méandres de l’administration, les couloirs des hôpitaux civils et des foyers d’immigrés. Situations rocambolesques, quiproquos, intimités, disputes et réconciliations, discussions philosophiques, rencontres impromptues vont rythmer ce parcours initiatique.

Vont-ils réussir ou échouer, s’échouer une fois encore ? Vont-ils rester ou partir ?


DISTRIBUTION
  • Dramaturgie et mise en scène : Yan GILG
  • Textes : Mohamed Nour MHOUMADI, Issa YOUM, Yan GILG
  • Avec : PAT’ et NINW
  • Création lumière : Neils DOUCET
  • Régie Générale et lumière : Felix DOULLAY
  • Régie son et vidéo : Benjamin PIAT
  • Production : Compagnie Mémoires Vives
  • Coproduction : APECB (Association de Promotion de l’Espace Culturel Busserine), ECB (Espace Culturel Busserine)
  • Soutiens : Région PACA, DRJSCS PACA, DRAC PACA (dispositif Identité Parcours et Mémoires), DDCS Bouchesdu-Rhône, Fondation Abbé Pierre et Association ALAFOU
Mar
23
ven
Un Récital aux Enfers @ Salle de spectacle de l’Hôtel de Ville
Mar 23 @ 20 h 30 min – 21 h 50 min
Un Récital aux Enfers @ Salle de spectacle de l’Hôtel de Ville
UN RÉCITAL AUX ENFERS

Vendredi 23 mars 2018 à 20h30
Salle de spectacle de l’Hôtel de Ville
5 avenue Albert-Lebrun, 54190 Villerupt

Coût : 12€ plein tarif
6€ pour les – de 18 ans et/ou pour les détenteurs d’un billet d’entrée au spectacle « Rodina » joué à Villerupt le samedi 17 mars 2018

Informations réservations : Isabelle.chaigne@ccphva.com 03 82 52 52 63 / 06 82 78 17 40

 
Pièce Pluridisciplinaire (chant, théâtre et danse) – Création Octobre 2017

Un Récital aux Enfers, inspirée de l’œuvre originale de Germaine TILLION Le Verfügbar aux Enfers – une opérette à Ravensbrück, met en scène six femmes-matricules emprisonnées dans un huis clos intemporel au fonctionnement concentrationnaire. Leur seule faute commune est d’avoir été différentes : dans leurs actes, leurs paroles, leurs luttes, leurs idées, leurs genres.
Elles sont noires, elles sont blanches : une fois enfermées, long sera le combat pour transcender leurs propres différences. Réunies ensemble malgré-elles autour d’un curieux projet, la mise en abîme des clivages injustes et des postures raciales les poussera jusqu’à reproduire parfois des schémas qui dehors, leurs paraissaient si évidemment inégaux.

La machine concentrationnaire broie les différences, saccage, mâche et recrache l’être humain. Dans ce contexte, Un Récital aux Enfers donne à réfléchir sur ce qui le définit et ce qui le fait tenir debout, quand il est opprimé et nié dans son essence. Flanquées de leurs couleurs, de leurs douleurs et de leurs voix, ces attachantes lunatiques prouvent que ce pourrait bien être un fou-rire. Un rire fou.


Informations :

A partir de 15ans 
Durée : 1h15

En savoir plus ici

Juin
21
jeu
La guerre des Chiffons @ Espace culturel Django Reinhardt
Juin 21 @ 14 h 30 min – 15 h 30 min
La guerre des Chiffons @  Espace culturel Django Reinhardt

Une production de la Compagnie Mémoires Vives et du Collège du Stockfeld

4ème année Scolaire de collaboration entre la Compagnie Mémoires Vives et le Collège du Stockfeld dans le cadre du dispositif « Classes Arts ».
En savoir plus ici


Représentations tous publics
: jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 juin 2018 à 20h
Représentations scolaires : jeudi 21 et vendredi 22 juin 2018 à 14h30
Ouverture des portes : 19h30
Début du spectacle : 20h
Gratuit sur réservation auprès de la compagnie Mémoires Vives (09 54 55 21 67 ou reservation@cie-memoires-vives.org)

L’histoire
Nous sommes en 1915, la Guerre fait rage depuis un an et déjà elle a lacéré les paysages, saigné les peuples, envenimé la jeunesse.
En Alsace, allemande depuis 1871, les atrocités s’ajoutent à la complexité. D’ailleurs jamais les Puissances ennemies n’avaient envisagé territoire plus compliqué.
Entre deux villages, séparés à peine d’un champ, règne un conflit presque aussi puissant que la guerre elle-même.
Entre les deux villages, GERMANSHEIM plutôt germanophile et FRANCKENBACH plutôt francophile, s’est développé au fil de l’histoire bousculée de l’Alsace, une animosité frisant parfois le ridicule. Comme les guerres des grands contaminent les enfants, ceux des deux villages ennemis n’y échappent pas.
Deux bandes se retrouvent donc régulièrement après la classe dans le fameux champ de bataille appelé le Champ de la Mort. Ils s’y affrontent sans pitié, sans forcément comprendre. Aveuglément ils reproduisent ce qu’ont engendré et vivent leurs pères, les pères de leurs pères … jusqu’au jour d’une prise de conscience qui va changer
le cours de leurs histoires, le cours de l’Histoire.
L’adaptation de la Guerre des Bouton, sa recontextualisation en pleine Première Guerre Mondiale, questionne le destin d’une Alsace déchirée par le sentiment de la double appartenance, de cette terre partagée entre la France et l’Allemagne. La Guerre des Chiffon aborde aussi la problématique des conflits de territoires, de bandes rivales, des guerres faites par les adultes et relayées par leurs descendances, souvent malgré elles…

Soutenue par le CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires), la Ville de Strasbourg, la DRAC Grand Est, le Conseil Départemental du Bas-Rhin, la Fondation Abbé Pierre

La guerre des Chiffons @ Espace culturel Django Reinhardt
Juin 21 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min
La guerre des Chiffons @  Espace culturel Django Reinhardt

Une production de la Compagnie Mémoires Vives et du Collège du Stockfeld

4ème année Scolaire de collaboration entre la Compagnie Mémoires Vives et le Collège du Stockfeld dans le cadre du dispositif « Classes Arts ».
En savoir plus ici


Représentations tous publics
: jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 juin 2018 à 20h
Représentations scolaires : jeudi 21 et vendredi 22 juin 2018 à 14h30
Ouverture des portes : 19h30
Début du spectacle : 20h
Gratuit : sur réservation auprès de la compagnie Mémoires Vives (09 54 55 21 67 ou reservation@cie-memoires-vives.org)

L’histoire
Nous sommes en 1915, la Guerre fait rage depuis un an et déjà elle a lacéré les paysages, saigné les peuples, envenimé la jeunesse.
En Alsace, allemande depuis 1871, les atrocités s’ajoutent à la complexité. D’ailleurs jamais les Puissances ennemies n’avaient envisagé territoire plus compliqué.
Entre deux villages, séparés à peine d’un champ, règne un conflit presque aussi puissant que la guerre elle-même.
Entre les deux villages, GERMANSHEIM plutôt germanophile et FRANCKENBACH plutôt francophile, s’est développé au fil de l’histoire bousculée de l’Alsace, une animosité frisant parfois le ridicule. Comme les guerres des grands contaminent les enfants, ceux des deux villages ennemis n’y échappent pas.
Deux bandes se retrouvent donc régulièrement après la classe dans le fameux champ de bataille appelé le Champ de la Mort. Ils s’y affrontent sans pitié, sans forcément comprendre. Aveuglément ils reproduisent ce qu’ont engendré et vivent leurs pères, les pères de leurs pères … jusqu’au jour d’une prise de conscience qui va changer
le cours de leurs histoires, le cours de l’Histoire.
L’adaptation de la Guerre des Bouton, sa recontextualisation en pleine Première Guerre Mondiale, questionne le destin d’une Alsace déchirée par le sentiment de la double appartenance, de cette terre partagée entre la France et l’Allemagne. La Guerre des Chiffon aborde aussi la problématique des conflits de territoires, de bandes rivales, des guerres faites par les adultes et relayées par leurs descendances, souvent malgré elles…

Soutenue par le CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires), la Ville de Strasbourg, la DRAC Grand Est, le Conseil Départemental du Bas-Rhin, la Fondation Abbé Pierre

Juin
22
ven
La guerre des Chiffons @ Espace culturel Django Reinhardt
Juin 22 @ 14 h 30 min – 15 h 30 min
La guerre des Chiffons @  Espace culturel Django Reinhardt

Une production de la Compagnie Mémoires Vives et du Collège du Stockfeld

4ème année Scolaire de collaboration entre la Compagnie Mémoires Vives et le Collège du Stockfeld dans le cadre du dispositif « Classes Arts ».
En savoir plus ici


Représentations tous publics
: jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 juin 2018 à 20h
Représentations scolaires : jeudi 21 et vendredi 22 juin 2018 à 14h30
Ouverture des portes : 19h30
Début du spectacle : 20h
Gratuit sur réservation auprès de la compagnie Mémoires Vives (09 54 55 21 67 ou reservation@cie-memoires-vives.org)

L’histoire
Nous sommes en 1915, la Guerre fait rage depuis un an et déjà elle a lacéré les paysages, saigné les peuples, envenimé la jeunesse.
En Alsace, allemande depuis 1871, les atrocités s’ajoutent à la complexité. D’ailleurs jamais les Puissances ennemies n’avaient envisagé territoire plus compliqué.
Entre deux villages, séparés à peine d’un champ, règne un conflit presque aussi puissant que la guerre elle-même.
Entre les deux villages, GERMANSHEIM plutôt germanophile et FRANCKENBACH plutôt francophile, s’est développé au fil de l’histoire bousculée de l’Alsace, une animosité frisant parfois le ridicule. Comme les guerres des grands contaminent les enfants, ceux des deux villages ennemis n’y échappent pas.
Deux bandes se retrouvent donc régulièrement après la classe dans le fameux champ de bataille appelé le Champ de la Mort. Ils s’y affrontent sans pitié, sans forcément comprendre. Aveuglément ils reproduisent ce qu’ont engendré et vivent leurs pères, les pères de leurs pères … jusqu’au jour d’une prise de conscience qui va changer
le cours de leurs histoires, le cours de l’Histoire.
L’adaptation de la Guerre des Bouton, sa recontextualisation en pleine Première Guerre Mondiale, questionne le destin d’une Alsace déchirée par le sentiment de la double appartenance, de cette terre partagée entre la France et l’Allemagne. La Guerre des Chiffon aborde aussi la problématique des conflits de territoires, de bandes rivales, des guerres faites par les adultes et relayées par leurs descendances, souvent malgré elles…

Soutenue par le CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires), la Ville de Strasbourg, la DRAC Grand Est, le Conseil Départemental du Bas-Rhin, la Fondation Abbé Pierre

Juin
23
sam
La guerre des Chiffons @ Espace culturel Django Reinhardt
Juin 23 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min
La guerre des Chiffons @  Espace culturel Django Reinhardt

Une production de la Compagnie Mémoires Vives et du Collège du Stockfeld

4ème année Scolaire de collaboration entre la Compagnie Mémoires Vives et le Collège du Stockfeld dans le cadre du dispositif « Classes Arts ».
En savoir plus ici


Représentations tous publics
: jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 juin 2018 à 20h
Représentations scolaires : jeudi 21 et vendredi 22 juin 2018 à 14h30
Ouverture des portes : 19h30
Début du spectacle : 20h
Gratuit sur réservation auprès de la compagnie Mémoires Vives (09 54 55 21 67 ou reservation@cie-memoires-vives.org)

L’histoire
Nous sommes en 1915, la Guerre fait rage depuis un an et déjà elle a lacéré les paysages, saigné les peuples, envenimé la jeunesse.
En Alsace, allemande depuis 1871, les atrocités s’ajoutent à la complexité. D’ailleurs jamais les Puissances ennemies n’avaient envisagé territoire plus compliqué.
Entre deux villages, séparés à peine d’un champ, règne un conflit presque aussi puissant que la guerre elle-même.
Entre les deux villages, GERMANSHEIM plutôt germanophile et FRANCKENBACH plutôt francophile, s’est développé au fil de l’histoire bousculée de l’Alsace, une animosité frisant parfois le ridicule. Comme les guerres des grands contaminent les enfants, ceux des deux villages ennemis n’y échappent pas.
Deux bandes se retrouvent donc régulièrement après la classe dans le fameux champ de bataille appelé le Champ de la Mort. Ils s’y affrontent sans pitié, sans forcément comprendre. Aveuglément ils reproduisent ce qu’ont engendré et vivent leurs pères, les pères de leurs pères … jusqu’au jour d’une prise de conscience qui va changer
le cours de leurs histoires, le cours de l’Histoire.
L’adaptation de la Guerre des Bouton, sa recontextualisation en pleine Première Guerre Mondiale, questionne le destin d’une Alsace déchirée par le sentiment de la double appartenance, de cette terre partagée entre la France et l’Allemagne. La Guerre des Chiffon aborde aussi la problématique des conflits de territoires, de bandes rivales, des guerres faites par les adultes et relayées par leurs descendances, souvent malgré elles…

Soutenue par le CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires), la Ville de Strasbourg, la DRAC Grand Est, le Conseil Départemental du Bas-Rhin, la Fondation Abbé Pierre

Oct
2
mar
À Nos Morts @ Espace K
Oct 2 @ 19 h 00 min – 21 h 00 min

Représentations du spectacle À Nos Morts, lors du Cycle Mémoriel de Transmission :

Mardi 2 octobre 2018 à 19h00 – Soirée inaugurale en présence des partenaires et officiels
Mercredi 3 octobre à 10h00 – représentation scolaire
Mercredi 3 octobre à 14h30 – représentation spéciale groupes et associations
Jeudi 4 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 20h00 – représentation tout public

Lieu : Espace K – 10 rue du Hohwald – 67000 Strasbourg

Durée : 1h20 / participation libre / réservations fortement recommandées : reservation@cie-memoires-vives.org / 09 54 55 21 67

En savoir plus sur le spectacle À Nos Morts : http://cie-memoires-vives.org/a-nos-mort

Oct
3
mer
À Nos Morts @ Espace K
Oct 3 @ 10 h 00 min – 11 h 20 min

Représentations du spectacle À Nos Morts, lors du Cycle Mémoriel de Transmission :

Mardi 2 octobre 2018 à 19h00 – Soirée inaugurale en présence des partenaires et officiels
Mercredi 3 octobre à 10h00 – représentation scolaire
Mercredi 3 octobre à 14h30 – représentation spéciale groupes et associations
Jeudi 4 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 20h00 – représentation tout public

Lieu : Espace K – 10 rue du Hohwald – 67000 Strasbourg

Durée : 1h20 / participation libre / réservations fortement recommandées : reservation@cie-memoires-vives.org / 09 54 55 21 67

En savoir plus sur le spectacle : http://cie-memoires-vives.org/a-nos-morts/

À Nos Morts @ Espace K
Oct 3 @ 14 h 30 min – 15 h 50 min

Représentations du spectacle À Nos Morts, lors du Cycle Mémoriel de Transmission :

Mardi 2 octobre 2018 à 19h00 – Soirée inaugurale en présence des partenaires et officiels
Mercredi 3 octobre à 10h00 – représentation scolaire
Mercredi 3 octobre à 14h30 – représentation spéciale groupes et associations
Jeudi 4 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 20h00 – représentation tout public

Lieu : Espace K – 10 rue du Hohwald – 67000 Strasbourg

Durée : 1h20 / participation libre / réservations fortement recommandées : reservation@cie-memoires-vives.org / 09 54 55 21 67

En savoir plus sur le spectacle À Nos Morts : http://cie-memoires-vives.org/a-nos-mort

Oct
4
jeu
À Nos Morts @ Espace K
Oct 4 @ 13 h 30 min – 14 h 50 min

Représentations du spectacle À Nos Morts, lors du Cycle Mémoriel de Transmission :

Mardi 2 octobre 2018 à 19h00 – Soirée inaugurale en présence des partenaires et officiels
Mercredi 3 octobre à 10h00 – représentation scolaire
Mercredi 3 octobre à 14h30 – représentation spéciale groupes et associations
Jeudi 4 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 20h00 – représentation tout public

Lieu : Espace K – 10 rue du Hohwald – 67000 Strasbourg

Durée : 1h20 / participation libre / réservations fortement recommandées : reservation@cie-memoires-vives.org / 09 54 55 21 67

En savoir plus sur le spectacle : http://cie-memoires-vives.org/a-nos-morts/

Oct
5
ven
À Nos Morts @ Espace K
Oct 5 @ 13 h 30 min – 14 h 50 min

Représentations du spectacle À Nos Morts, lors du Cycle Mémoriel de Transmission :

Mardi 2 octobre 2018 à 19h00 – Soirée inaugurale en présence des partenaires et officiels
Mercredi 3 octobre à 10h00 – représentation scolaire
Mercredi 3 octobre à 14h30 – représentation spéciale groupes et associations
Jeudi 4 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 20h00 – représentation tout public

Lieu : Espace K – 10 rue du Hohwald – 67000 Strasbourg

Durée : 1h20 / participation libre / réservations fortement recommandées : reservation@cie-memoires-vives.org / 09 54 55 21 67

En savoir plus sur le spectacle : http://cie-memoires-vives.org/a-nos-morts/

À Nos Morts @ Espace K
Oct 5 @ 20 h 00 min – 21 h 20 min

Représentations du spectacle À Nos Morts, lors du Cycle Mémoriel de Transmission :

Mardi 2 octobre 2018 à 19h00 – Soirée inaugurale en présence des partenaires et officiels
Mercredi 3 octobre à 10h00 – représentation scolaire
Mercredi 3 octobre à 14h30 – représentation spéciale groupes et associations
Jeudi 4 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 13h30 – représentation scolaire
Vendredi 8 octobre à 20h00 – représentation tout public

Lieu : Espace K – 10 rue du Hohwald – 67000 Strasbourg

Durée : 1h20 / participation libre / réservations fortement recommandées : reservation@cie-memoires-vives.org / 09 54 55 21 67

En savoir plus sur le spectacle À Nos Morts : http://cie-memoires-vives.org/a-nos-mort